zest


zest

zest ou zeste [ zɛst ] interj.
• 1640; 1611 zest, exprimant le bruit fait par un coup; rad. onomat. zek
Vx Interjection marquant le refus, plus souvent la promptitude d'une action.
Subst. (1718) Loc. fam. Entre le zist [ zist ] et le zest, se dit d'une personne indécise, d'une personne ou d'une chose difficile à définir ou à juger. « c'est un monsieur cauteleux, toujours entre le zist et le zest » (Proust).
⊗ HOM. Zeste.

zest nom masculin (onomatopée) Vieux. Être entre le zist et le zest, hésiter entre deux partis. ● zest (expressions) nom masculin (onomatopée) Vieux. Être entre le zist et le zest, hésiter entre deux partis. ● zest (homonymes) nom masculin (onomatopée) zeste nom masculin

⇒ZEST(E), (ZEST, ZESTE) interj. et subst. masc.
I. — Interj., vieilli, fam.
A. — [Pour exprimer la rapidité, la soudaineté d'une action] Il ne faut pas de ménagement avec ces brigands; zeste! il faut expédier ça au bourreau (BOREL, Champavert, 1833, p. 13). [Un coup de pistolet] est si promptdit M. d'Harville.Zest! et c'est fait (SUE, Myst. Paris, t. 5, 1843, p. 92).
B. — [Pour rejeter un argument] Le roi: Il faut voir! Mais mon autorité? Aïrolo: Zeste! (HUGO, Théâtre en lib., 1885, II, 4, p. 220).
II. — Subst. masc.
A. — Loc. prép., vieilli. Entre le zist(e) et le zest(e)
1. Dans un état ni bon, ni mauvais; ni bien, ni mal. Une maison entre le ziste et le zeste, où il se vendait beaucoup de choses prohibées, mais que la douane n'a pas l'habitude de saisir (SOULIÉ, Mém. diable, t. 2, 1837, p. 125). Sa santé à lui (...) allait toujours couci-couci entre le zist et le zest (FLAUB., Mme Bovary, t. 2, 1857, p. 100).
2. Dans l'indécision, l'incertitude. Encore, si c'était un homme de coup de tête, de résolution extrême! Mais non, ç'a été toujours un homme entre le zist et le zest (GONCOURT, Journal, 1869, p. 486). V. ménager1 ex. 5.
Var. Sur le zist et le zest. Ils se trouvaient face à face (...) abasourdis, malades d'anxiété et d'incertitude (...). Ils restèrent ainsi quatre jours sur le zist et le zest, ne voyant que les murs suintants de leur cellule (COURTELINE, Train 8 h. 47, 1888, p. 209).
B. — 1. Entrain, vivacité. Cet insuccès majeur redonnait à son caractère son zest ancien et il abandonnait peu à peu le bol de riz cuit pour huit jours et la tasse d'eau javellisée pour des mets plus charnus et des boissons plus radieuses (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 172).
2. Caractère piquant de quelque chose. Le policemane se tut pour assimiler le zest de la situation (QUENEAU, Zazie, 1959, p. 139).
REM. Zist(e), (Zist, Ziste)subst. masc. [Dans l'expr. entre le zist(e) et le zest(e)] V. supra II A.
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: zest; 1740: zeste; dep. 1762:zest. Étymol. et Hist. A. 1. 1611 zest onomat. rendant le bruit d'un coup, d'une secousse (COTGR.); 1647 (SCARRON, Jodelet duelliste, V, 1 ds Œuvres, Paris, D. Durand et Pissot, t. 2, 1752, p. 228: Tien, c'est pour toi Zest, j'ai paré ton coup [Jodelet simulant un combat à l'épée]); 2. 1640 id. interj. servant à nier, à repousser, à tourner en dérision ce dont il est question, une affirmation (OUDIN Curiositez: zest, ma mère); 3. 1692 zeste interj. servant à marquer la promptitude (DANCOURT, La Gazette, sc. 6 ds LITTRÉ); 1808 zest! (HAUTEL). B. 1718 subst. être entre le zist et le zest « n'être ni bon ni mauvais » (Ac.); 1718 être entre le ziste et le zeste (LE ROUX). Issu de l'onomat. zek- (v. zeste), devenue zest et exprimant un mouvement rapide, une secousse (supra A), ce mouvement pouvant aussi être imprimé en divers sens, de ça et de là, d'où la notion d'indécision, d'hésitation (supra B); v. aussi zeste. Fréq. abs. littér.:19.

zest ou zeste [zɛst] interj. et n. m.
ÉTYM. 1611, exprimant le bruit fait par un coup; d'un rad. onomat. zek.
1 (1640). Vx. Interjection marquant la négation ou le refus.
tableau Principales interjections.
2 (1692). Vx. Marque la promptitude d'une action.
1 La nuit, si madame est incommodée, elle sonnera de son cô; zeste, en deux pas tu es chez elle.
Beaumarchais, le Mariage de Figaro, I, 1.
3 N. m.(1718). Loc. fam. Entre le zist et le zest, se dit d'une personne indécise, d'une personne ou d'une chose difficile à définir ou à juger.
2 (Il se mit) à causer de choses indifférentes, des espaliers, de la récolte et de sa santé à lui, qui allait toujours couci-couci, entre le zist et le zest.
Flaubert, Mme Bovary, III, II.
3 — Il n'est pas franc, c'est un monsieur cauteleux, toujours entre le zist et le zest. Il veut toujours ménager la chèvre et le chou.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. II, p. 68.
En emploi adj. :
4 Feuilles d'automne : plutôt que regrets ou réminiscences, fatras de remords liés à de sales poussières, dérobades ou attitudes zist et zest, paroles non prononcées alors qu'il aurait fallu les prononcer, gestes que j'aurais dû accomplir mais dont je me suis abstenu (…)
Michel Leiris, Frêle bruit, 1976, p. 125.
HOM. Zeste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • zest — zest …   Dictionnaire des rimes

  • Zest — may refer to:* Zest (ingredient), the outer peel of a citrus fruit * Zest (soap), a brand of soap * Zest (car), a micro car, developed by a French consortium led by ACREA * Zest (band), a Dutch Rock band from The Hague * Zest (music producer), a… …   Wikipedia

  • zest — (zèst ) 1°   Interjection familière et ironique dont on se sert pour repousser ce que dit une personne. Il se vante de cela : zest!    On trouve aussi zeste. •   Je le savais bien, moi, que, dès qu elle parlerait, toutes vos belles résolutions,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • zest — [zest] n [Date: 1400 1500; : Frenc] 1.) [U] eager interest and enjoyment zest for ▪ She had a great zest for life . 2.) [singular, U] the quality of being exciting and interesting ▪ The danger of being caught added a certain zest to the affair …   Dictionary of contemporary English

  • zest — [ zest ] noun uncount 1. ) a lot of enthusiasm or interest: He never lost his zest for life. a ) an exciting and lively quality: The fear he had felt then now seemed to add a little zest to the story he was telling. 2. ) the skin of an orange,… …   Usage of the words and phrases in modern English

  • zest — ZEST. s. m. Ce qui est au dedans de la noix, & qui la separe en quatre. Le zest d une noix. cela ne vaut pas un zest. je n en donnerois pas un zest. Zest. Signifie aussi, Une petite pelure d orange qu on leve de dessus l écorce. On dit… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • zest — zest·ful; zest·er; zest; zest·ful·ly; zest·ful·ness; …   English syllables

  • Zest — est, n. [F. zeste, probably fr. L. schistos split, cleft, divided, Gr. ?, from ? to split, cleave. Cf. {Schism}.] [1913 Webster] 1. A piece of orange or lemon peel, or the aromatic oil which may be squeezed from such peel, used to give flavor to …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Zest of — Album par Zazie Sortie 2008 Enregistrement 1992 à 2008 Durée 150 min 43 s Genre Chanson française Pop …   Wikipédia en Français

  • zest — [zest] n. [Fr zeste, partition membrane in a nut, hence piece of orange or orange peel used to give piquancy] 1. a usually thin piece of orange peel or lemon peel used as flavoring 2. something that gives flavor, relish, or piquancy 3.… …   English World dictionary


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.